Voyager en voilier, une expérience inoubliable !

Voyager en voilier est une expérience incomparable !

En bateau, on vit de belles aventures avec une grande sensation de liberté... on est proche de la nature et on oublie bien vite le superflu ! Un mode de vie simple et authentique ! Découvrez notre voilier de voyage "LOMANE" en vidéo...

En voilier, nous avons exploré les côtes européennes et africaines de l’atlantique puis les beaux pays de la côte méditerranéenne et les îles de la mer des Caraïbes.

Voyager sur un voilier de 12 mètres en toute autonomie n'est pas simple !

Il faut tout gérer soi-même : la préparation du bateau, la navigation, la météo, la sécurité..., cela ne s'improvise pas et il faut acquérir plusieurs compétences !

On est régulièrement confronté à de petites aventures comme :

  • Le vent et la houle qui donne le mal de mer et nous amène à caler chaque chose et à nous attacher,

  • Des objets qui tombent à la mer,

  • Le bateau qui dérape au mouillage etc...



"LOMANE" est un bateau en aluminium du chantier ALUBAT de la gamme OVNI. Il est aujourd'hui recherché par les candidats aux grands voyages.

Dériveur intégral, c'est un passe-partout qui ne demande qu'à filer dans les alizés !

Les aménagements sont bien adaptés à un programme hauturier...

Longueur hors tout 11,99 m/largeur 3,95m/Tirant d’eau : dérive basse = 2,20 m-dérive haute 0,70m



Avantages et inconvénients des voyages en voilier

L’expérience de la vie en voilier habitable est incomparable mais, comme rien n'est parfait, je vous livre, dans cette vidéo, quelques un des avantages et inconvénients de ce mode de voyage.

4 avantages :

1) En pratique, on navigue peu et on est plus souvent à l'arrêt à l’ancre dans une baie ou une marina.

2) Comme en camping car, on se déplace avec son habitat et on a tout sous la main comme à la maison !

3) Arriver à un endroit depuis la mer offre des paysages très différents d'une visite à terre...

4) Etre plaisancier, c'est faire partie d'une véritable communauté... on lie facilement des amitiés avec d'autres équipages avec lesquels on échange nos expériences, parfois on fait même un bout de chemin ensemble !

4 inconvénients :

1) Utiliser le vent comme moyen de propulsion, c'est bien mais c'est lent... très lent ! notre record de vitesse dans les pointes : 8 noeuds (14 km/h) et la moyenne : 5 noeuds (8,5 km/h) ! du coup, pour relier 2 îles distantes de seulement 100 km, il faut souvent 1 journée entière et je ne vous parle pas des grandes traversées qui durent 1 mois voire plus !

2) Lorsque l'on doit faire route avec le vent "dans le nez", les choses se compliquent ! il faut naviguer en "zig zag" et la distance est multipliée par 3 ou 4.

3) Au mouillage, il arrive que ça "secoue", ce qui rend les nuits inconfortables et oblige à trouver un endroit plus calme !

4) Et puis, le bateau coûte cher et il vaut mieux être bon bricoleur ! il y a beaucoup d'entretien et de réfection, les experts disent qu'il faut dépenser jusqu'à 20 % par an du prix d'achat d'un bateau.

La voile est bien plus qu'un mode de voyage : c'est une philosophie de vie à l'empreinte carbone limitée.